• A l'automne les feuilles se ramassent à la pelle

    28 octobre 2014

    A l'automne les feuilles se ramassent à la pelle

    Ramasser les feuilles  pour les apporter à la déchèterie n’est vraiment pas la meilleure solution. Cela engendre des coûts pour la collectivité et donc au contribuable, prend du temps, génère de la pollution à cause des transports, puis du travail mécanisé sur une plateforme de compostage. Quoi de mieux que d’imiter la nature !

    Et de lui donner un petit coup de main, sans se fatiguer. Lorsque vos feuilles sont tombées sur la pelouse, passer la tondeuse sur vos feuilles après avoir enlevé le sac de ramassage. Ainsi les feuilles seront hachées et resteront au sol, mélangées avec la dernière tonde de gazon. Avec ce procédé, toutes les feuilles, même les plus coriaces, même malades seront intégrées au sol par les vers de terre et une multitude de décomposeurs.

    Au printemps, votre pelouse a été enrichie naturellement, comme dans un milieu forestier. Vous pouvez aussi ramasser vos feuilles avec la tondeuse et les utiliser pour du paillage au jardin potager et  entre les plantes vivaces.

    Ce procédé enrichira et allègera votre sol. Pensez à disposer une couche d’au moins 10 cm de manière à éviter la pousse de la mauvaise herbe au début des premières chaleurs printanières.Pensez aussi à garder un sac de feuilles. Ainsi chaque semaine durant l’hiver vous pourrez  les incorporer au composteur avec vos déchets de cuisine. Si vos feuilles tombent sur des parties asphaltées, ramassez-les et faites en un tas dans votre jardin. A l’aide d’une tondeuse à gazon, hachez-les et utilisez-les en paillage comme mentionné ci-dessus.

    Si vous ne connaissez pas ces procédés, essayer au moins de les tester avec les feuilles d’un ou deux arbres pour découvrir leur intérêt.

    Et voilà, le tour est jour, plus de déplacements inutiles à la déchèterie pour des feuilles encombrantes et la nature autour de chez vous s’en porte mieux.

     

    Texte écrit par Christian Nanchen, formateur "compostage" mandaté par le conseil général de l'Isère, il donne des solutions pour s'éviter des allers/retours en déchèterie en nourrissant les espaces verts.

Encore plus d'actualités...