• 11 novembre 2016

    17 novembre 2016

    11 novembre 2016
    11 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 201611 novembre 2016

    Cette journée de commémoration fut très chargée. 

    Le matin du 11 novembre, eut lieu la commémoration devant le monument aux morts. Mr le maire a lu les discours d'usage. La gerbe a été déposée par Mr Grayel, Mr le Maire et les enfants, ceux-ci ont aussi déposé leurs bouquets. 
    les écoliers, avec leur enseignants, ont chanté la Marseillaise. Ensuite, la municipalité a offert el verre de l'amitié aux adultes e tle chocolat chaud avec la brioche aux enfants.

    Le vendredi après-midi et le samedi 12 à 17h fut jouée à la salle de l’A.E.P. la pièce de théâtre "Courrier du front".

    En effet,  en partenariat avec leur association d’Anciens Combattants et l’ONAC (Office National des Anciens Combattants), les communes de La Chapelle de la Tour, Dolomieu, Faverges de la Tour, Rochetoirin et St Jean de Soudain se sont associées pour commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale. Elles présentent chaque année un temps fort dans l’un de ces villages, en 2016, à la Chapelle de la Tour une pîèce de théatre. 

    Avant que les acteurs n'entrent en scéne, les enfants des TAP ont lu trois lettres d'un couple dont le mari est parti à la querre. On y entend, les craintes, les espoirs, les difficultés, ... la réalité de la vie à la campagne à cette époque. A la fin, les enfants ont fait part d eleur message 'Plus jamais de guerre'.

    Cette pièce, écrite sur demande de la municpalité, par Vincent Durand, parle de la guerre, là aussi on voit  l'espoirs, la peur dans les échanges. Tout un chacun, dans l'assistance a pu se sentir concerné, qui n'a pas eu un père, un grand-père, oncle, grand oncle, ..; qui a vécu cette époque. 

    Une pièce retracant les doutes sur la durée de la guerre, sur la vie des femmes, des nefants et des anciens restés au village tout en sentiments mais aussi en jeu de mots et quelle émotion, dans la dernière scéne, lors de la lecture de la lettre. 

    Nul doute que chacun en est reparti avec quelque chose au fond du coeur.

    L'entrée de ce spectacle n'était pas payant, une urne avait été mise à l'entrée, afin que chacun puisse y mettre quelque chose. Cette collecte a été faite en vue de la rénovation du monument aux morts, en particulier pour refaire les noms de nos chapelands morts durant la première et seconde guerres.

    Cette collecte a rapporté 776.91 € dont 100 € don de l'AEP provenant de la vente des gâteaux. Mr le Maire et la municipalité remercient les donateurs.

Encore plus d'actualités...